Constitution

Constitution du Royaume Franc

 
  • Rejoindre l’alliance :
    • Chaque guilde désirant rejoindre l’alliance ‘Royaume Franc’ doit se présenter sur le forum via un formulaire type, afin de connaitre au mieux les guildes postulantes (nombre de membres, chef, diplomates, type d’organisation & jeu (pvp, rp, pve, mercenaires etc).
    • Une réunion des chefs sur Discord sera nécessaire pour discuter des diverses possibilités d’intégration, une présence d’un membre de cette guilde est autorisée.
    • Le tabard de chacune des guildes de l’alliance doit comporter le bleu et le blanc comme couleur de fond (les fonds unis sont possibles). Motif de fond, symboles, couleurs de symboles, et emplacement des symboles sont totalement libres.

 

  • Emplacement des guildes de l’alliance :
    • Les guildes doivent se trouver dans un rayon d’action le plus court.
    • Les nouvelles guildes se joignant à l’alliance devront s’installer dans un délais le plus court aux abords du territoire de l’alliance, dans le but d’offrir à ces guildes une défense avec temps de réponse le plus optimal.

 

  • Le conseil :
    • L’alliance n’est pas une tyrannie, elle possède alors un conseil formé par : chefs, seconds, diplomates et/ou homme de confiance.
    • Le conseil se réuni une fois par semaine ou peut être convoqué à tout moment en fonction des situations.
    • Un minimum de un membre présent au conseil est obligatoire.
    • Un maximum de trois membres présents au conseil est autorisé. (hors cas exceptionnel comme prise de sanction ou discussion de litige).
    • Chaque guilde ne possède qu’une voix lors des votes du conseil.
    • L’abstention est autorisé, le vote est donc considéré blanc.
    • Le conseil a pour but de gérer la vie de l’alliance. Les problèmes internes aux guildes doivent être traité en interne selon le fonctionnement des guildes.
    • Les décisions sont prises à la majorité des voix de l’ensemble des guildes (sauf si urgence avec impossibilité de réunir toutes les guildes, une guilde non représentée compte comme vote blanc).
    • Le conseil se donne un délais de 3 mois pour rediscuter un point de constitution.
    • Les chefs et représentants de guilde se doivent de garder Discord ouvert et permettre au conseil de les contacter afin de ne pas fermer le contact.

 

  • Ordres et bandes, territoires de royaume :

    • Toutes les guildes ont l’entière propriété des territoires autour de leur monument.
    • Toutes les guildes prennent l’entière responsabilité des guildes sans monument (ordre, bande) s’installant sur leur territoire.
    • Les groupes sans monument (ordre, bande) devront se soumettre aux règles de la guilde qui les accueillent.
    • Les groupes sans monument (ordre, bande) n’ont aucun poids dans l’alliance, ils ne peuvent pas se faire représenter au conseil.
    • Les groupes sans monument (ordre, bande) doivent se proposer et venir en renfort lors des batailles.
    • Les groupes sans monument (ordre, bande) seront par nature les premières victimes des guerres, leur territoire devenant entièrement vulnérable aux pillage et attaques.

 

  • Guerres, batailles & escarmouches :
    • L’alliance a pour but de défendre les intérêts communs.
    • En cas d’agressions répétées d’une ou plusieurs guildes, le conseil peut être saisi afin de savoir si l’entrée en guerre est nécessaire ou non.
    • Une guilde peut décider d’entrer en guerre d’elle-même contre une autre guilde, mais une étude préalable réalisée par le conseil sera nécessaire afin de s’assurer que cette guerre ne soit pas préjudiciable à l’alliance ‘Royaume Franc’.
    • Une guilde peut décider d’entrer en guerre d’elle mème contre une autre guilde. L’appel aux armes peut se faire au sein des autres guildes de l’alliance sans pour autant impliquer les autres guildes, on parle alors de participation militaire sans pour autant d’entrée en guerre de toute l’alliance.
    • Si un litige ou une guerre peut être traitée par voix diplomatique, par jeu d’alliance et de discussion, il est possible de faire appel au conseil pour tenter de régler ce problème.
    • Les soldats acceptant l’appel aux armes se soumettent aux ordres de bataille de la guilde qu’ils viennent défendre.

 

  • Litiges internes :
    • Les litiges entre guildes et membres de guildes doivent être traités au plus vite et avec le plus grand sérieux.
    • Si un litige ne peut être traité, le conseil peut être appelé pour arbitrer. La décision doit être appliquée sous peine de sanction.
    • Si les litiges persistent après sanction(s), le conseil devra décider d’une sanction allant jusqu’au bannissement du membre ou de la guilde.

 

  • Sanctions :
    • (sujet à discussion au conseil ou validation) Les sanctions peuvent être économiques : un simple remboursement du ou des objets cause de litige.
    • Le bannissement pourra être appliqué si un membre ou une guilde ne se plie pas aux sanctions répétées, ou si la guilde abuse des incidents diplomatiques répétées sans réelles motivations. Le bannissement ne se fera que par décision du conseil.

 

  • Quitter l’alliance :
    • Quitter l’alliance est possible et autorisé sous conditions.
    • Avertir le conseil est nécessaire.
    • En cas de rupture amiable avec l’alliance, il sera demandé à la guilde se retirant de détruire son monument et quitter les lieux si l’emplacement de la forteresse se trouve au sein du territoire de l’alliance.
    • En cas de rupture brutale et belliqueuse avec l’alliance, d’autres mesures seront prises.